Nouveau

Pourquoi devrions-nous saluer le retour de « Old Stinker », le loup-garou anglais

Pourquoi devrions-nous saluer le retour de « Old Stinker », le loup-garou anglais



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Sam George / La conversation

En 2016, il y a eu une sorte de panique populaire dans le Yorkshire, dans le nord de l'Angleterre, à la suite d'observations signalées d'un loup-garou de huit pieds avec un visage très humain.

Le loup-garou "Old Stinker", également connu sous le nom de "The Beast of Barmston Drain" n'est pas un phénomène récent - il a été signalé pour la première fois au 18ème siècle. Mais ces observations – concentrées autour de la ville de Hull – sont particulièrement intrigantes étant donné que le folklore anglais est plutôt dépourvu d'histoires de loup-garou. La plupart des loups ont été extirpés d'Angleterre sous les rois anglo-saxons et ont ainsi cessé d'être un objet de crainte pour le peuple (bien que les loups aient en fait survécu au Royaume-Uni jusqu'aux années 1500). Alors, que pourrait-il y avoir derrière ces nouvelles observations de loups-garous ?

Dans la littérature, les récits de lycanthropie - des humains se transformant en loups-garous - remontent à l'épopée de Gilgamesh en 2100 avant JC, tandis que les fables sur les loups commencent par Le garçon qui criait au loup d'Ésope, qui a été écrit entre 620 et 520 avant JC. La lycanthropie volontaire apparaît de temps en temps - les églogues de Virgile sont considérés comme le premier récit de ce type (42-39 av. .

  • Qui a peur du grand méchant loup ? Une bête effrayante dans les légendes et les contes du monde entier
  • Hurlant contre la lune : les derniers loups d'Irlande

Un loup-garou dévorant une femme. D'un XIX s. gravure. Collection Mansell, Londres. ( La conversation )

La plupart des gens ont entendu parler des procès de sorcellerie, mais les procès de loup-garou sont moins connus – et ceux qui ont été exécutés dans des procès de loup-garou dans la France des XVIe et XVIIe siècles auraient un goût pour la chair humaine. Mais ces peurs cannibales se sont éteintes avec l'essor de la psychanalyse au XIXe siècle, lorsque la lycanthropie est devenue plus communément la « bête intérieure » ou tout animal que nous avons réprimé en termes de nature humaine.

L'histoire nous fournit donc deux réponses possibles aux raisons pour lesquelles les gens pourraient penser avoir aperçu des loups-garous dans la campagne anglaise. Le premier est une peur de la violence, se manifestant par des angoisses autour du cannibalisme. Le second est un retour du refoulé (peut-être la population de Hull connaît-elle un sort particulièrement freudien ?).

Inutile de dire que je ne peux pas soutenir ces théories. Je dirais plutôt que la réponse réside dans notre compréhension culturelle du loup-garou et de son lien avec nos loups indigènes. En reconsidérant ces liens primaires, nous pouvons commencer à comprendre pourquoi les gens pensent voir des loups-garous - et cela est pertinent pour l'apparition de Old Stinker lui-même.

Loups-garous)

Il est important de considérer le loup-garou comme le frère-spectre ou le moi fantôme du loup et de percevoir l'histoire de la lycanthropie comme étant inextricablement liée au traitement des loups par l'humanité. Par exemple, le cas de Peter Stumpf , qui a été exécuté en Allemagne pour avoir été un loup-garou en 1589, a acquis une grande notoriété dans la Grande-Bretagne du XVIe siècle. Il est à noter que cet intérêt correspond à l'extinction du loup en Angleterre dans les années 1500.

  • Chasse au loup-garou # 101 - À la recherche de légendes et de mythes folkloriques brisés
  • Le "Petit Chaperon Rouge" remonte à 2000 ans

Coupe de bois allemande du XVIe siècle de Peter Stumpp, sous sa forme de carcajou. (Domaine public)

Retour à aujourd'hui. En 2015, le Tombes ouvertes, esprits ouverts projet a accueilli la première conférence sur les loups garous à l'Université du Hertfordshire. Cette recherche a attiré l'attention sur les tentatives de ré-sauvage du loup au Royaume-Uni et les chercheurs ont commencé à se demander ce qui se passerait si les loups retournaient dans nos forêts, comme c'était le cas dans reportages médiatiques associés .

Nos collaborations avec le UK Wolf Trust ont généré d'autres discussions sur la possibilité de réensauvager de grandes espèces en Grande-Bretagne, notamment les loups et les lynx. C'est dans ce climat que de nouvelles observations du loup-garou de Hull avaient commencé à apparaître.

En juillet 2016, les journaux ont rapporté que Old Stinker terrorisait les femmes avec son visage humain et sa très, très mauvaise haleine (d'où son nom). Les deux observations les plus récentes ont été signalées en août : « Une femme a rencontré un loup-garou de huit pieds à visage humain » proclamé le métro un journal. Une grandeur nature chasse au loup-garou s'est ensuivie après que Old Stinker a été repéré rôdant dans une zone industrielle. Le loup-garou avait apparemment mangé un chien de berger allemand et a été vu en train de sauter par-dessus les clôtures comme un jour moderne Jack à ressorts (le diable folklorique qui a tourmenté le Londres victorien).

La culpabilité du loup

Fait important, Old Stinker habite soi-disant un paysage qui aurait vu certains des derniers loups britanniques. Ainsi, l'émergence du loup-garou de Hull peut rouvrir les débats sur la relation du spectre du loup-garou avec le loup de chair et de sang. Cela coïncide avec une phase de graves dommages environnementaux. Elle n'a pas pris la forme d'une catastrophe soudaine, mais plutôt d'un lent broyage des espèces. Le résultat est un paysage constitué plus activement par ce qui manque que par ce qui est présent, une « île spectrale » plutôt qu'« une île sceptrée ». Il représente non seulement la croyance d'une nation en lui en tant que métamorphe surnaturel, mais sa culpabilité collective face à l'extinction de toute une espèce indigène de loup.

Cette gravure sur bois montre la "roue de rupture" telle qu'elle était utilisée en Allemagne au Moyen Âge. ( Domaine public )

Loin de rejeter le mythe, mon instinct est de l'embrasser et de le voir comme une réponse à notre mémoire culturelle autour de ce que les humains ont fait aux loups.

L'histoire d'Old Stinker nous dit que la croyance dans les loups-garous survit au-delà de la vie réelle des loups qui étaient censés les inspirer. Plutôt que d'être rejeté comme un conte plutôt louche, Old Stinker peut activer le guerrier loup en chacun de nous et nous permettre de déplorer les derniers loups qui ont couru en liberté dans les forêts anglaises. Loin d'être une malédiction, il est un don : il peut initier de redoutables débats et racheter le grand méchant loup qui a rempli nos cauchemars d'enfance, nous rappelant que ce sont souvent les humains, et non les loups ou le surnaturel, dont il faut avoir peur.


Vieux puant

El vieux puant (traducido literalmente como Viejo apestoso), encore llamado Le loup-garou de Hull (traducido como El hombre lobo de Hull) es una supuesta criatura legendaria que merodea los bosques de Hull, en Inglaterra. Según reportes, su aspecto se asemejaría mucho al de un hombre lobo convencional, con excepción de su gran tamaño. Aunque algunos reportes indican que cuenta con un rostro humano. [ 2 ] ​ Otra característica destacable sobre la criatura es su penetrante y pútrido olor, de ahí su nombre. [ 3 ] ​ [ 4 ] ​

Desde el siglo XII, el condado de Yorkshire, en Inglaterra, fue reconocido por el elevado número de lobos salvajes que habitaban en sus bosques, hasta su aparente extinción. [ 5 ] ​ [ 1 ] ​ [ 6 ] ​ Incluso, durante la época sajona, fueron construidos albergues a lo largo de los caminos para que los viajeros nocturnos pudieran refugiarse en casa de ser acechados por una manada de lobos. [ 6 ] ​ [ 7 ] ​ Los primeros avistamientos de la criatura se remontan al siglo XVIII, cuando fue descrito por primera vez como un hombre lobo particularmente fétido y con una larga y fuerte cola, que utilizaría como arma, y ​​ojos. [ 7 ] ​

En 1960, el Old Stinker regresaría a la conciencia pública tras presentarse el reporte de un camionero que afirmó haber sido interceptado durante un viaje saliendo de Hull, por lo que él describió como "un lobo bípedo, de ocho pies de altura y con ojos brillantes". [ 7 ] ​ [ 6 ] ​ Aparentemente fue el último reporte, hasta el año 2015, cuando una mujer reportó haber visto a una criatura peluda de ocho pies de altura cerca del drenaje pluvial artifical Barmston Drain, en el bosque The Wolds, en Yorkshire . Según el relato de la testigo, la criatura se movilizaba caminando en sus cuatro patas cuando súbitamente se puso de pie en dos patas para continuar así el resto del trayecto hasta que la perdió de vista. [ 8 ] ​ [ 9 ] ​ [ 2 ] ​ [ 7 ] ​ [ 6 ] ​ [ 4 ] ​ A partir de entonces, los reportes de avistamiento de una supuesta criatura, a la que atribuían ser el Old Stinker, se hicieron presentes en el área de Hull, casualmente la mayoría de los reportes afirman su presencia cerca del mismo desagüe. [ 7 ] ​

El 21 de mayo de 2016, noche de luna llena, un historiador y un folklorista locales reunieron un grupo de personas en el cementerio de Saint Mary, para darle caza a la bestia, sin embargo, las inclemencias del clima hicieron imposible su búsqueda. [ 6 ] ​

Un académico local, doctor en literatura, Sam George, quien encabezó la primera conferencia internacional sobre hombres lobo, en la Universidad de Hertfordshire, atribuyó la creencia en el Old Stinker a un sentimiento de culpa colectiva producto de la extinción de losa vez lobos habitaron con abundancia el área de Hull. Para el doctor George, el miedo que las personas se generan en ellos mismos es una clase de justificante para la extinción de los lobos de la zona. [ 10 ] ​


Interactions avec les lecteurs

Commentaires

Pouvez-vous s'il vous plaît m'envoyer un e-mail… J'ai aussi des questions pour vous. [e-mail protégé]

Toutes mes excuses pour le retard pris dans la prise en compte de votre commentaire. Je vous enverrai un e-mail comme demandé.

Avec une grande formation vient une grande capacité

Je visualise mes anges gardiens avec la forme d'un loup humanoïde…..oui…je déteste les visualiser comme des “humains avec des ailes” je préfère les voir comme des loups-garous

Merci d'avoir visité le QG de Timberwolf. Nous avons tous une façon préférée de visualiser nos gardiens. Les anges sont dans un sens, les animaux dans un autre. Les visualisations anthropomorphiques ne sont en aucun cas inhabituelles. Nos guides/gardiens nous apparaissent sous la forme avec laquelle nous sommes le plus à l'aise.

Comment deviendrait-on un métamorphe ? Je me vois dans mes rêves me transformer en un loup pas en loup-garou et j'aimerais savoir ce que cela signifie et si l'on peut réellement atteindre les instincts d'un loup ?

Les rêves sont des choses incertaines. Les interpréter est parfois difficile. Je pense que votre rêve est votre guide spirituel qui tente de vous contacter avec les connaissances dont vous avez besoin. Au lieu d'attendre vos rêves, essayez de méditer et voyez si cela vous apporte de la clarté.

Dernièrement, j'ai eu l'impression qu'il y avait toujours quelque chose qui me regardait et j'avais un destin important et tout à l'heure je suis surveillé par plusieurs métamorphes qui me demandent des réponses et j'aimerais bientôt des réponses sur la raison pour laquelle je suis si important que je j'ai des métamorphes qui me disent et mon ami ressent la même chose et je suis sûr qu'il y en a d'autres aussi. J'ai peur du sentiment obsédant que je ressens lorsque je vais dans certains endroits. S'il vous plaît donnez-moi des awnsers à ce mystère…

Bienvenue à TimberwolfHQ. Merci pour votre question. Vous devriez peut-être essayer de méditer sur la raison pour laquelle vous vous sentez observé. Essayez de calmer votre esprit et de vous concentrer sur votre respiration. Cela peut prendre un certain temps pour atteindre le bon état de calme, mais vous le sentirez quand vous y serez. Une fois que vous avez atteint cet état de conscience paisible, posez la question au Grand Esprit et attendez. Vous pourriez être surpris par la réponse que vous recevez. S'il vous plaît, revenez et laissez mes lecteurs et moi-même savoir comment vous progressez avec cela.

Euh salut à quel point c'est difficile de changer physiquement j'ai ESSAYÉ la nuit dernière et le jour suivant j'ai eu une douleur intense dans ma poitrine, les jambes et les poignets maintenant c'est difficile de bouger mon doigt surtout le pouce s'il vous plaît aidez-moi


Top 10 des façons dont j'ai appris à devenir un loup-garou

Depuis mon enfance, je suis fasciné par les monstres et les cryptides. Mais de tous les rampants effrayants là-bas, aucun ne m'a captivé autant que les loups-garous. En fait, quand j'étais jeune, j'avais l'habitude de souhaiter chaque nuit savoir comment devenir un loup-garou.

En tant qu'adulte, le désir n'a jamais disparu malgré l'insistance de mes parents sur le fait que je devais abandonner les fantasmes de l'enfance. Bien au contraire, la justification de ce désir particulier a encore plus de sens pour moi maintenant. Et par rapport à d'autres cryptides, le choix est limpide.

Par exemple, apprendre à devenir un vampire (ce qui me semble tout à fait ennuyeux) et abandonner toute ma vie humaine semble moins acceptable. D'un autre côté, les loups-garous peuvent vivre une vie plus ou moins normale la majeure partie du mois. Mais je m'éloigne du sujet, ce n'est pas un hit wer vs vamp, c'est mon opinion personnelle. J'aime beaucoup ces capacités originales de loup-garou qui accompagnent le paquet.

Alors pourquoi je veux devenir lycanthrope ? Eh bien, pour commencer, je ne me suis jamais adapté aux humains, même si je m'entends bien avec eux. Pour être honnête, l'idée d'être ordinaire, menant une vie monotone, aspire au sens figuré l'oxygène de mes poumons.

Je me sens comme un cryptide à l'intérieur – Je veux être un à l'extérieur !

Pour aider à réaliser mon rêve de toujours, j'ai commencé à rechercher toutes les options disponibles. Étonnamment, j'ai trouvé une liste diversifiée de possibilités m'offrant l'espoir de choisir entre la vie d'un humain et décider de devenir un loup lorsque la lune est pleine. Mais assez parlé de moi, tu es venu ici parce que tu veux répondre à la question, “Comment peux-tu devenir un loup-garou ?”

Je partage un peu de ce que j'ai appris avec vous pour deux raisons. Premièrement, nous devons avoir quelque chose en commun, sinon vous ne liriez pas mes mots. Mon cadeau pour toi. Deuxièmement, j'espère que vous pourrez réussir là où j'ai échoué et me rendre la pareille.

Avant de parcourir ma liste de 10 façons dont j'ai appris à devenir un loup-garou, il est important d'examiner attentivement les ramifications potentielles de la décision de s'infliger la maladie du loup-garou. Un avertissement si vous voulez. Si le succès vous trouve, gardez à l'esprit que votre vie serait définitivement modifiée, pour le meilleur ou pour le pire. Il n'y a aucun moyen garanti, à part la mort, de guérir l'affliction lycanthropique.

Si vous êtes parfaitement conscient de ces facteurs et que vous souhaitez toujours vous transformer en loup-garou, les informations suivantes vous aideront peut-être dans votre voyage.

Se faire mordre par un loup-garou

Tout le monde sait que le moyen le plus direct d'attraper la lycanthropie est d'être mordu par un loup-garou. En réalité, se faire grignoter par un métamorphe est également l'un des moyens les moins efficaces de devenir un loup-garou. Les chances d'être mordu par un loup-garou (et de vivre) sont minces, surtout si vous ne connaissez pas un lycanthrope prêt à se retenir.

Certes, vous pourriez améliorer vos chances en vous promenant au clair de lune dans les bois, mais il y a des raisons évidentes pour lesquelles ce serait dangereux. Tout loup-garou errant dans la forêt est forcément à la chasse, et s'il vous trouve, alors je suppose que personne d'autre ne le fera jamais.

Vous devrez probablement utiliser une méthode alternative à moins que vous ne sachiez où trouver un loup-garou.

Remarque de l'auteur : méfiez-vous des escrocs, des prédateurs sexuels et des criminels se faisant passer pour des loups-garous. http://www.werewolves.com/please-turn-me-into-a-werewolf/

Soyez l'enfant de deux loups-garous

À moins que vos deux parents ne soient secrètement des loups-garous, vous n'avez déjà pas de chance. Quant aux chances de cela, je dirais même plus rare que d'être mordu par un loup-garou. En plus, ça risque de ne pas fonctionner. Le gène du loup-garou est récessif. Ergo, les gènes humains d'une lignée familiale, pourraient toujours donner naissance à un enfant humain même si deux loups-garous s'accouplaient. Ce site a la bonne idée : http://www.gods-and-monsters.com/werewolf-gene.html

Note de l'auteur : le gène récessif est l'une des raisons pour lesquelles je pense qu'il y a moins de loups-garous vivants aujourd'hui qu'il y a deux cents ans.

Soyez le récipiendaire de la malédiction du loup-garou

Voici l'affaire, ces films de loups-garous noirs et blancs impliquant des malédictions tziganes ne sont pas si loin de la vérité. Certes, ces films l'ont un peu martelé, mais cela ne vous dissuade pas de respecter les gitans ou leurs malédictions.

Ironiquement, nous parlons maintenant de comment être maudit et comment devenir un loup-garou en 2016 alors qu'il y a une centaine d'années, les gens suppliaient les gitans de supprimer la malédiction. En 1916, cette liste et cette entrée auraient pu s'appeler Top 10 des façons dont j'ai appris à briser la malédiction du loup-garou : Comment briser la malédiction d'un gitan.

Vous devez commencer par trouver un gitan qui connaît à la fois la malédiction, puis le convaincre d'accéder à votre demande. Je ne recommande pas de commencer par la question « Comment puis-je devenir un loup ? Essayez d'être stratégique. La Gypsy Lore Society est une excellente ressource détaillant les nombreux groupes de gitans et de voyageurs aux États-Unis et leurs origines. http://www.gypsyloresociety.org/additional-resources/gypsy-and-traveler-culture-in-america

Note de l'auteur : Il n'est pas passé sans que je m'en aperçoive que la récente découverte d'observations de loups-garous dans le sud de la Californie se trouve dans le même voisinage général d'une enclave tsigane. En 2009, je savais bien qu'il y avait une communauté de plus de 100 gitans vivant dans la région.

Vous devez commencer par trouver un gitan qui connaît à la fois la malédiction, puis le convaincre d'accéder à votre demande.

Exploitez votre volonté avec un sort d'auto-visualisation

Alors que j'ai rencontré de nombreuses variantes de sorts pour me transformer en loup-garou, je tire mon chapeau à werewolves.com pour peut-être le sort le plus simple à ce jour. Bien que le sort soit simple, il comporte deux parties et nécessite de la diligence. Vous devez d'abord accepter votre humanité et ensuite choisir de la mettre de côté.

Pour accepter votre humanité, vous aurez besoin d'un miroir, d'une pièce sombre et d'une petite lumière, une bougie fera l'affaire. Pendant cinq jours d'affilée, en même temps, entrez dans la pièce sombre et faites briller la lumière juste assez pour distinguer votre reflet dans le miroir. Passez les dix à quinze prochaines minutes à vous concentrer sur chaque aspect physique de votre forme humaine. Ne pensez pas à devenir un loup-garou pendant cette période. Au lieu de cela, réfléchissez à votre humanité et donnez-vous des affirmations positives.

Après le cinquième jour, le temps est venu de mettre votre humanité de côté. Jetez le miroir et la lumière. Passez trois semaines de plus à vous visualiser comme le loup que vous souhaitez devenir. Continuez cette routine à la même heure chaque jour et pour la même durée que vous l'avez fait dans la première partie de ce sort.

Si cela est fait correctement et avec suffisamment de volonté, les partisans de ce sortilège magique de loup-garou disent que vous deviendrez le loup que vous avez imaginé lors de la prochaine pleine lune.

Trouver des sorts pour devenir un loup-garou dans la vraie vie n'est pas facile. Malheureusement, ce sort n'a jamais fonctionné pour moi car j'ai la capacité d'attention d'un moucheron et passer trois semaines à faire n'importe quoi de manière répétitive est une cause perdue. Peut-être avez-vous plus de volonté que moi et avec elle, un plus grand succès. http://www.werewolves.com/spell-to-become-a-werewolf/

Un vieux rituel russe bizarre

Parce qu'une liste de quoi que ce soit n'est pas complète tant qu'elle n'inclut pas un rituel russe, n'est-ce pas ? Le folklore russe parle d'un rituel très précis transformant une personne en loup-garou. Malheureusement, je ne connais qu'une partie du rituel et je ne considérerais pas cela comme l'un des sorts les plus faciles pour devenir un loup-garou.

Le rituel commence par entrer dans une forêt et trouver un arbre tombé. Une fois que vous en avez trouvé un, sautez dessus puis poignardez-le avec un couteau en cuivre. La récitation d'un verset est censée accompagner ce rituel, mais le texte exact a été perdu pour l'histoire. Ah, ne sois pas triste, tu as peut-être de la chance.

Il s'avère qu'en 1872, Ralston a publié « Les chansons du peuple russe » qui comprenait une section sur les loups-garous. Vous pouvez, par la grâce de Google, lire l'intégralité de son livre gratuitement. À partir de la page 404, vous trouverez toute la bonté des loups-garous. C'est une section vraiment géniale si vous ne l'avez pas lu.

Dans la mer de l'océan, sur l'île Buyan, dans la plaine ouverte, brille la lune sur une souche de tremble, dans le bois vert, dans la vallée qui s'étend. Autour de la souche va un loup hirsute sous ses dents sont tout le bétail à cornes mais dans le bois le loup ne va pas, dans la vallée le loup n'erre pas. Lune Lune! cornes d'or ! Faites fondre la balle, émoussez le couteau, pourrissez le gourdin, effrayez l'homme, la bête et le reptile, afin qu'ils ne saisissent pas le loup gris, ni ne lui arrachent sa peau chaude. Ma parole est ferme, plus ferme que le sommeil ou la force des héros (p.406)

Créer une potion magique

Voici l'accord avec les potions de métamorphose des loups-garous. Ils contiennent des ingrédients connus pour être mortels. Je mets en garde quiconque explore cette voie de prendre le temps de comprendre les risques pour la santé associés à la consommation de concoctions brassées à la maison. Je ne vais pas vous donner la recette exacte car je ne veux pas être responsable de votre mort.

Avant que la science moderne ne nous dise que c'était impossible, le monde acceptait que les sorcières puissent se transformer en loups-garous en buvant des potions contenant du Wolfsbane du nord (Aconitum). Ils le broient dans le liquide porteur de leur choix et l'avalent dans son intégralité.

Il y a plus de 400 ans, Olaus Magnus écrivait dans Une description des peuples du Nord de “ales” magiques qui transformaient les hommes en loups.

Il parvient à ce moyen de changer de forme, en opposition directe avec les lois de la Nature, si quelqu'un d'habile en sorcellerie, en répétant certains mots, lui offre un bécher de bière à boire. Plus tard, chaque fois qu'il le juge opportun, il peut passer complètement d'un la forme de l'homme à celle d'un loup (18:46)

Bien que l'élixir de métamorphose, s'il est correctement fabriqué, puisse encore fonctionner aujourd'hui, vous devez être prudent. L'aconit est incroyablement toxique et mortel. Si vous ne me croyez pas, lisez cet article sur un pauvre jardinier qui est mort en touchant simplement la plante. Ce truc ne s'appelle pas le casque du diable pour rien !

Le jardinier, d'Aldershot, avait l'habitude de s'occuper des jardins du manoir, mais s'est effondré et est décédé après avoir apparemment effleuré l'aconit de fleur mortelle - également connu sous le nom de casque du diable et de moine - qui poussait dans le parc.

Remarque de l'auteur : il est préférable de discuter de vos besoins avec un apothicaire du vieux monde avant de vous aventurer seul dans cette voie.

Avant que la science moderne ne nous dise que c'était impossible, le monde acceptait que les sorcières puissent se transformer en loups-garous en buvant des potions contenant du nord Wolfsbane (Aconitum).

Frottez un baume magique sur votre corps

Je sais, ça a l'air bizarre mais vas-y. Comme alternative à la consommation de potions potentiellement mortelles, les baumes magiques sont présentés comme des techniques efficaces pour se transformer en loup.

Cette recette particulière de baume nécessite des ingrédients inhabituels. On pense que les sorcières étaient compétentes pour créer le mélange pour elles-mêmes et également pour fournir facilement ceux qui souhaitaient devenir un loup-garou. Si vous ne trouvez pas de recette qui fonctionne, essayez de passer un contrat avec une sorcière de bonne réputation. Je garde un œil sur le prix, même si les sorcières sont des négociateurs avisés.

Je ne vais pas vous donner la recette exacte car les ingrédients sont connus pour être nocifs et peut-être mortels. Sans oublier que certains sont psychotropes, donc au minimum vous pourriez halluciner que vous êtes devenu un loup-garou et finissez comme cet imbécile. http://www.mirror.co.uk/news/weird-news/watch-terrifying-moment-naked-werewolf-7543464

À un niveau élevé, les ingrédients demandent de la jusquiame, la racine de la morelle mortelle, de l'argousier, du sang de chauve-souris et de la suie en suspension dans un baume. Appliquez le baume magique sur votre corps à l'extérieur, sous la lumière de la pleine lune.

L'une des premières références liant les onguents à la lycanthropie se trouve dans le Restitution de l'intelligence dégradée écrit en 1628 par Richard Verstegan. Encore une fois, vous avez de la chance parce que vous pouvez lire Restitution de l'intelligence dégradée gratuitement grâce à Google.

Les loups-garous sont certains sorciers, qui ayant oint leurs corps, avec un onguent qu'ils fabriquent par l'instinct du Diable. (237)

Note de l'auteur : je ne peux pas vous avertir assez : soyez très prudent avec la morelle mortelle.

Comme alternative à la consommation de potions potentiellement mortelles, les baumes magiques sont présentés comme des techniques efficaces pour se transformer en loup.

Trouvez une empreinte de patte de loup dans la forêt

Peut-être la méthode la plus simple et la moins dangereuse, l'une des légendes des loups-garous les plus durables est que quiconque boit de l'eau provenant d'une empreinte de patte de loup se transforme en lycanthrope. Le seul hic, c'est qu'il doit s'agir d'un vrai loup sauvage. http://www.livescience.com/24412-werewolves.html

Sauter par-dessus la clôture d'un zoo ou boire de l'imprimé de votre berger allemand dans votre jardin ne fonctionnera pas. S'il vous plaît, ne me demandez pas comment je sais, faites-moi confiance, cela ne fonctionne pas. Si cela facilite un peu les choses, l'empreinte de patte n'a pas besoin d'être remplie d'eau de pluie. Pas d'orage, pas de problème. Assurez-vous simplement d'avoir de l'eau avec vous qui peut être versée dans l'impression avant de la boire.

Gardez un œil sur les traces la prochaine fois que vous ferez de la randonnée dans la nature sauvage. Vous aurez peut-être de la chance !

Note de l'auteur : à tout le moins, dire à vos camarades que vous savez comment vous transformer en loup est une excellente histoire de feu de camp. N'oubliez pas de baver et de vous enfuir brusquement dans la nuit, ce qui devrait mettre la peur de la mort en eux.

Trouvez une empreinte de patte de loup dans la forêt

Sangle sur une ceinture de loup

L'avantage d'une ceinture ou d'une ceinture de loup par rapport aux baumes ou aux potions malodorants est que le porteur devient un lycanthrope quand et aussi longtemps qu'il le souhaite. Lors du retrait de la ceinture, la transformation est inversée.

Votre meilleur pari pour trouver une ceinture de loup dans les temps modernes peut être de commencer à visiter les magasins d'antiquités et occultes. Voici une astuce sur ce qu'il faut rechercher : les ceintures de loup, ou ceintures de loup, ont été faites à partir de la chair d'un humain ou d'un loup. Pour plus de clarté, faisons une distinction entre les deux.

Les ceintures de loup en chair humaine étaient principalement utilisées par les loups-garous qui préféraient le goût de la chair humaine. Les ceintures en peau et fourrure de loup étaient préférées par les loups-garous cherchant la transformation pour d'autres raisons. Mieux vaut être prudent dans votre sélection.

Vous pouvez également trouver des références aux ceintures de loup dans Restitution de l'intelligence dégradée écrit en 1628 par Richard Verstegan.

Et mettre une certaine ceinture enchantée, non seulement aux yeux des autres, ressemble à des loups, mais à leur propre pensée a à la fois la forme et la nature des loups, tant qu'ils portent la ceinture. (237)

Je ne recommanderais pas de conclure un accord avec le Diable comme Peter Stubbe. Son prix pour apprendre à se métamorphoser en loup était assez élevé.

Manger une mort de loup (Celui-ci est dégoûtant)

Si un loup ou un loup-garou tue un autre animal sans ensuite manger toute la carcasse, vous avez peut-être de la chance. Ce tas de chair en décomposition peut être exactement ce dont vous avez besoin pour vous transformer.

Préparez-vous à devenir tout zombie, car la légende raconte que manger le cerveau d'un loup-garou ou tuer un loup transmet l'infection au loup-garou, tout comme se faire mordre. Soyez prudent, cependant, interrompre le repas d'un loup ou consommer de la nourriture insuffisamment cuite peut être dangereux pour votre santé.

Remarque de l'auteur : si la proie était humaine, il s'agirait d'une scène d'homicide et vous commettriez un crime. Juste une pensée.

Partie bonus : mangez la cervelle d'un loup-garou

Puisque nous sommes sur le sujet du cerveau, si vous en avez l'occasion, manger le cerveau d'un loup-garou serait votre meilleur pari pour vous conférer la lycanthropie. Si je comprends bien, la maladie ne survit pas longtemps dans un cadavre. Assez rapidement, le sang ou la salive transférés perd la capacité d'infecter un nouvel hôte. Nous parlons d'une question d'heures. Cependant, la maladie survit beaucoup plus longtemps, jusqu'à plusieurs jours dans le cerveau d'un loup-garou. http://www.mythicalcreaturesguide.com/page/Werewolf

Remarque de l'auteur : soyez prudent, cependant. Ce qui a tué la créature ne peut pas être trop loin et a évidemment un goût pour les métamorphes. Ne vous mettez pas au menu.


Comment D໚ de los Muertos est célébrée en Amérique latine 

Au Mexique, en Amérique latine et en Espagne, All Souls&# x2019, qui a lieu le 2 novembre, est commémoré par une célébration de trois jours qui commence le soir du 31 octobre. La célébration est conçue pour honorer les morts qui, c'est croyaient, retournent dans leurs foyers terrestres à l'Halloween. De nombreuses familles construisent un autel aux morts dans leurs maisons pour honorer les parents décédés et le décorer avec des bonbons, des fleurs, des photographies, des échantillons des aliments et boissons préférés du défunt&# x2019s, et de l'eau douce. Souvent, un lavabo et une serviette sont laissés de côté pour que l'esprit puisse se laver avant de se livrer au festin.

Le saviez-vous? Les festivités de D໚ de los Muertos comportent souvent des pains, des bonbons et d'autres aliments en forme de crânes et de squelettes.

Des bougies et de l'encens sont brûlés pour aider le défunt à retrouver le chemin du retour. Les proches rangent également les tombes des membres de leur famille décédés. Cela peut inclure la coupe des mauvaises herbes, les réparations et la peinture. La tombe est ensuite décorée de fleurs, de couronnes ou de banderoles en papier. Le 2 novembre, des proches se rassemblent sur la tombe pour pique-niquer et se remémorer. Certains rassemblements incluent même de la tequila et un groupe de mariachis.


Contenu

On ne sait presque rien de la vie de Gérard avant son introduction dans la série. Il est né de deux chasseurs (son père étant vraisemblablement un Argent) et avait au moins un frère, un frère cadet nommé Alexander. Selon Gérard, il n'était pas très proche de sa mère, et sa relation avec son père est également inconnue. ( " Fureur " ) En 1977, le frère de Gérard a été attaqué et mordu par un loup-garou Alpha lors d'une chasse (qui, selon Gérard, était Deucalion), ce qui l'a conduit à se suicider, selon le code Argent Hunter, en se tirant une balle dans le visage avec un fusil de chasse dans le motel Glen Capri. (" Motel Californie " )

À un moment donné, Gerard s'est apparemment marié ou a eu un arrangement similaire avec une femme qui lui a donné deux enfants, son fils aîné Christopher (appelé « Argent ») et sa fille cadette Katherine. Il a élevé ses deux enfants dans la tradition Hunter, où Argent a appris à obéir au Code comme si c'était la loi, tandis que Kate a adopté l'interprétation très lâche de son père Gérard qui leur permettait à tous les deux de faire essentiellement ce qu'ils voulaient. En 1988, après qu'Argent ait acquis avec succès toutes les compétences nécessaires pour être un chasseur et obtenu son diplôme en forgeant une balle d'argent en témoignage du Code, Gerard a envoyé son fils aîné au Japon pour son premier contrat d'armes à feu. Cependant, il a délibérément gardé le fait qu'Argent aurait affaire à la Yakuza, ou mafia japonaise, car il voulait tester la capacité de son fils à improviser et à survivre sous pression. ( " Doigt d'argent " )

Au début des années 2000, Gerard, accompagné d'Argent et de plusieurs autres chasseurs, est retourné à Beacon Hills pour attraper un loup-garou (qui se trouvait être un bêta dans la meute d'origine d'Ennis) qui a été accusé d'avoir tué deux des leurs. Bien qu'Argent ait insisté pour qu'ils suivent le Code, il était clair que Gérard avait l'intention de faire les choses à sa manière. C'est à cette époque qu'il a découvert le Nemeton et son utilisation par les druides celtiques. Lorsque Deucalion, préoccupé par les pertes des deux côtés dans la guerre entre les Chasseurs d'Argent et les Loups-garous de Californie centrale, proposa une trêve, Gérard accepta de le rencontrer, lui et ses représentants, dans une distillerie abandonnée.

However, it was then revealed that Gerard had set this up as an ambush when he let off a great deal of wolfsbane fog that incapacitated both his own Hunters and the Werewolves in attendance. After injecting himself in the leg with an antidote, Gerard grabbed a spike mace (made from a wooden baseball bat covered in Werewolf claws that he had extracted from his victims), which he first use to kill his own men, as he was angry that they, too, wanted to make peace with the Werewolves, and he knew that the claws on the mace would resemble a Werewolf attack so closely that he could later blame the ambush on Deucalion's pack. After killing his men, Gerard took out Deucalion's Betas while Deucalion himself crawled out of the distillery to get away from the wolfsbane fog. Gerard quickly caught up with him, and after Deucalion insisted he had a vision of peace, Gerard joked that it sounded "short-sighted" before stabbing him in the eyes with two flash-bang arrows, blinding Deucalion permanently, though he could see somewhat with his Werewolf vision. It was this attack that led Deucalion to create the Alpha Pack, who would cause even more destruction in the years that followed. ( " Visionary " )


The True Story of Mary, Queen of Scots, and Elizabeth I

Mary, Queen of Scots, towered over her contemporaries in more ways than one. Not only was she a female monarch in an era dominated by men, she was also physically imposing, standing nearly six feet tall.

Contenu connexe

Her height emphasized Mary’s seemingly innate queenship: Enthroned as Scotland’s ruler at just six days old, she spent her formative years at the French court, where she was raised alongside future husband Francis II. Wed to the dauphin in April 1558, 16-year-old Mary—already so renowned for her beauty that she was deemed “la plus parfaite,” or the most perfect—ascended to the French throne the following July, officially asserting her influence beyond her home country to the European continent.

As Mary donned dual crowns, the new English queen, her cousin Elizabeth Tudor, consolidated power on the other side of the Channel. Unlike her Scottish counterpart, whose position as the only legitimate child of James V cemented her royal status, Elizabeth followed a protracted path to the throne. Bastardized following the 1536 execution of her mother, Anne Boleyn, she spent her childhood at the mercy of the changing whims of her father, Henry VIII. Upon his death in 1547, she was named third in the line of succession, eligible to rule only in the unlikely event that her siblings, Edward VI and Mary I, died without heirs. Which is precisely what happened.

From the beginning of her reign, Elizabeth was keenly aware of her tenuous hold on the crown. As a Protestant, she faced threats from England’s Catholic faction, which favored a rival claim to the throne—that of Mary, the Catholic Queen of Scots—over hers. In the eyes of the Catholic Church, Elizabeth was the illegitimate product of an unlawful marriage, while Mary, the paternal granddaughter of Henry VIII’s older sister Margaret, was the rightful English heir.

The denouement of Mary and Elizabeth’s decades-long power struggle is easily recalled by even the most casual of observers: On February 8, 1587, the deposed Scottish queen knelt at an execution block, uttered a string of final prayers, and stretched out her arms to assent to the fall of the headsman’s axe. Three strikes later, the executioner severed Mary’s head from her body, at which point he held up his bloody prize and shouted, “God save the queen.” For now, at least, Elizabeth had emerged victorious.

Robbie provides the foil to Ronan’s Mary, donning a prosthetic nose and clown-like layers of white makeup to resemble a smallpox-scarred Elizabeth (Parisa Tag/Focus Features)

It’s unsurprising that the tale of these two queens resonates with audiences some 400 years after the main players lived. As biographer Antonia Fraser explains, Mary’s story is one of “murder, sex, pathos, religion and unsuitable lovers.” Add in the Scottish queen’s rivalry with Elizabeth, as well as her untimely end, and she transforms into the archetypal tragic heroine.

To date, acting luminaries from Katharine Hepburn to Bette Davis, Cate Blanchett and Vanessa Redgrave have graced the silver screen with their interpretations of Mary and Elizabeth (though despite these women’s collective talent, none of the adaptations have much historical merit, instead relying on romanticized relationships, salacious wrongdoings and suspect timelines to keep audiences in thrall). Now, first-time director Josie Rourke hopes to offer a modern twist on the tale with her new Marie Reine d'Ecosse biopic, which finds Saoirse Ronan and Margot Robbie stepping into the shoes of the legendary queens. Robbie provides the foil to Ronan’s Mary, donning a prosthetic nose and clown-like layers of white makeup to resemble a smallpox-scarred Elizabeth.

All too frequently, representations of Mary and Elizabeth reduce the queens to oversimplified stereotypes. As John Guy writes in Queen of Scots: The True Life of Mary Stuart (which serves as the source text for Rourke’s film), Mary is alternately envisioned as the innocent victim of men’s political machinations and a fatally flawed femme fatale who “ruled from the heart and not the head.” Kristen Post Walton, a professor at Salisbury University and the author of Catholic Queen, Protestant Patriarchy: Mary, Queen of Scots, and the Politics of Gender and Religion, argues that dramatizations of Mary’s life tend to downplay her agency and treat her life like a “soap opera.” Meanwhile, Elizabeth is often viewed through a romanticized lens that draws on hindsight to discount the displeasure many of her subjects felt toward their queen, particularly during the later stages of her reign.

Marie Reine d'Ecosse picks up in 1561 with the eponymous queen’s return to her native country. Widowed following the unexpected death of her first husband, France’s Francis II, she left her home of 13 years for the unknown entity of Scotland, which had been plagued by factionalism and religious discontent in her absence. (Francis’ younger brother, Charles IX, became king of France at just 10 years old with his mother, Catherine de Medici, acting as regent.)

Mary was a Catholic queen in a largely Protestant state, but she formed compromises that enabled her to maintain authority without infringing on the practice of either religion. As she settled into her new role—although crowned queen of Scotland in infancy, she spent much of her early reign in France, leaving first her mother, Mary of Guise, and then her half-brother James, Earl of Moray, to act as regent on her behalf—she sought to strengthen relations with her southern neighbor, Elizabeth. The Tudor queen pressured Mary to ratify the 1560 Treaty of Edinburgh, which would’ve prevented her from making any claim to the English throne, but she refused, instead appealing to Elizabeth as queens “in one isle, of one language, the nearest kinswomen that each other had.”

Mary is alternately envisioned as the innocent victim of men’s political machinations and a fatally flawed femme fatale who “ruled from the heart and not the head” (Liam Daniel/Focus Features)

To Elizabeth, such familial ties were of little value. Given her precarious hold on the throne and the subsequent paranoia that plagued her reign, she had little motivation to name a successor who could threaten her own safety. Mary’s blood claim was worrying enough, but acknowledging it by naming her as the heir presumptive would leave Elizabeth vulnerable to coups organized by England’s Catholic faction. This fear-driven logic even extended to the queen’s potential offspring: As she once told Mary’s advisor William Maitland, “Princes cannot like their own children. Think you that I could love my own winding-sheet?”

Despite these concerns, Elizabeth certainly considered the possibility of naming Mary her heir. The pair exchanged regular correspondence, trading warm sentiments and discussing the possibility of meeting face-to-face. But the two never actually met in person, a fact some historians have drawn on in their critique of the upcoming film, which depicts Mary and Elizabeth conducting a clandestine conversation in a barn.

According to Janet Dickinson of Oxford University, any in-person encounter between the Scottish and English queens would’ve raised the question of precedence, forcing Elizabeth to declare whether Mary was her heir or not. At the same time, Post Walton says, the fact that the cousins never stood face-to-face precludes the possibility of the intensely personal dynamic often projected onto them after all, it’s difficult to maintain strong feelings about someone known only through letters and intermediaries. Instead, it’s more likely the queens’ attitudes toward each other were dictated largely by changing circumstance.

Although she was famously dubbed the Virgin Queen, Elizabeth only embraced this chaste persona during the later years of her reign. At the height of her power, she juggled proposals from foreign rulers and subjects alike, always prevaricating rather than revealing the true nature of her intentions. In doing so, the English queen avoided falling under a man’s dominion—and maintained the possibility of a marriage treaty as a bargaining chip. At the same time, she prevented herself from producing an heir, effectively ending the Tudor dynasty after just three generations.

Mary married a total of three times. As she told Elizabeth’s ambassador soon before her July 1565 wedding to Henry Stuart, Lord Darnley, “not to marry, you know it cannot be for me.” Darnley, Mary’s first cousin through her paternal grandmother, proved to be a highly unsuitable match, displaying a greed for power that culminated in his orchestration of the March 9, 1566, murder of the queen’s secretary, David Rizzio. Relations between Mary and Elizabeth had soured following the Scottish queen’s union with Darnley, which the English queen viewed as a threat to her throne. But by February 1567, tensions had thawed enough for Mary to name Elizabeth “protector” of her infant son, the future James VI of Scotland and I of England. Then, news of another killing broke. This time, the victim was Darnley himself.

Mary, Queen of Scots, after Nicholas Hilliard, 1578 (National Portrait Gallery, London)

Three months after Darnley’s death, Mary wed the man who’d been accused of—and acquitted of in a legally suspect trial—his murder. James Hepburn, Earl of Bothwell, was a “vainglorious, rash and hazardous young man,” according to ambassador Nicholas Throckmorton. He had a violent temper and, despite his differences from Darnley, shared the deceased king’s proclivity for power. Regardless of whether sexual attraction, love or faith in Bothwell as her protector against the feuding Scottish lords guided Mary’s decision, her alignment with him cemented her downfall.

In the summer of 1567, the increasingly unpopular queen was imprisoned and forced to abdicate in favor of her son. Bothwell fled to Denmark, where he died in captivity 11 years later.

“She had been queen for all but the first six days of her life,” John Guy writes in Queen of Scots, “[but] apart from a few short but intoxicating weeks in the following year, the rest of her life would be spent in captivity.”

The brief brush with freedom Guy refers to took place in May 1568, when Mary escaped and rallied supporters for a final battle. Defeated once and for all, the deposed queen fled to England, expecting her “sister queen” to offer a warm welcome and perhaps even help her regain the Scottish throne. Instead, Elizabeth placed Mary—an anointed monarch over whom she had no real jurisdiction—under de facto house arrest, consigning her to 18 years of imprisonment under what can only be described as legally grey circumstances.

Around 8 a.m. on February 8, 1587, the 44-year-old Scottish queen knelt in the great hall of Fotheringhay Castle and thanked the headsman for making “an end of all my troubles.” Three axe blows later, she was dead, her severed head lofted high as a warning to all who defied Elizabeth Tudor.

Today, assessments of Mary Stuart range from historian Jenny Wormald’s biting characterization of the queen as a “study in failure” to John Guy’s more sympathetic reading, which deems Mary the “unluckiest ruler in British history,” a “glittering and charismatic queen” who faced stacked odds from the beginning.

Kristen Post Walton outlines a middle ground between these extremes, noting that Mary’s Catholic faith and gender worked against her throughout her reign.

“[Mary’s] failures are dictated more by her situation than by her as a ruler,” she says, “and I think if she had been a man, … she would've been able to be much more successful and would never have lost the throne.”

Janet Dickinson paints the Scottish queen’s relationship with Elizabeth in similar terms, arguing that the pair’s dynamic was shaped by circumstance rather than choice. At the same time, she’s quick to point out that the portrayal of Mary and Elizabeth as polar opposites—Catholic versus Protestant, adulterer versus Virgin Queen, beautiful tragic heroine versus smallpox-scarred hag—is problematic in and of itself. As is often the case, the truth is far more nuanced. Both queens were surprisingly fluid in their religious inclinations. Mary’s promiscuous reputation was largely invented by her adversaries, while Elizabeth’s reign was filled with rumors of her purported romances. Whereas Mary aged in the relative isolation of house arrest, Elizabeth’s looks were under constant scrutiny.

The versions of Mary and Elizabeth created by Saoirse Ronan and Margot Robbie may reinforce some of the popular misconceptions surrounding the twin queens—including the oversimplified notion that they either hated or loved each other, and followed a direct path from friendship to arch rivalry—but they promise to present a thoroughly contemporary twist on an all-too-familiar tale of women bombarded by men who believe they know better. John Knox , a Protestant reformer who objected to both queens’ rule, may have declared it “more than a monster in nature that a Woman shall reign and have empire above Man,” but the continued resonance of Mary and Elizabeth’s stories suggests otherwise. Not only were the two absolute rulers in a patriarchal society, but they were also women whose lives, while seemingly inextricable, amounted to more than their either their relationships with men or their rivalry with each other.

Mary, Queen of Scots, may have been the monarch who got her head chopped off, but she eventually proved triumphant in a roundabout way: After Elizabeth died childless in 1603, it was Mary’s son, James VI of Scotland and I of England, who ascended to the throne as the first to rule a united British kingdom. And though Mary’s father, James V, reportedly made a deathbed prediction that the Stuart dynasty, which “came with a lass”—Marjorie Bruce, daughter of Robert the Bruce—would also “pass with a lass,” the woman who fulfilled this prophecy was not the infant James left his throne to, but her descendant Queen Anne, whose 1714 death marked the official end of the dynastic line.

Ultimately, Guy argues, “If Elizabeth had triumphed in life, Mary would triumph in death.”

The queen herself said it best: As she predicted in an eerily prescient motto, “in my end is my beginning.”


Wer (2013)

An American family on vacation in France finds tragedy when something emerges from the woods, kills the father and young boy, and severely mauls the mother. The police arrest a local man who fits the description of a large, hairy, human-like being, but the public defender assigned to his case isn’t so certain of his guilt.

I’m not exactly sure why this one doesn’t get more love. It’s far from flashy, but it’s got a high body count, lots of bloodletting, an interesting angle on the werewolf mythology, and some bonkers action in the third act including a werewolf killing a cop, throwing the body at a helicopter, and then walking away triumphantly from the ensuing crash and explosion. Director William Brent Bell (The Boy, 2016) also incorporates some found footage into the mix but wisely keeps it to a minimum via home video, police body cams, and news footage.

It’s interesting in part for how it moves from legal thriller to werewolf horror with the latter including a heavy dose of action. Multiple SWAT teams go up against the beast with disastrous results (for the authorities), and the action varies in its geography from urban landscapes to forests. The cast is strong if mostly unfamiliar, but Westworld fans will recognize Simon Quarterman as an animal behaviorist helping investigate the case. Is he enough reason to watch a movie? Probably not, but luckily it’s an engaging thriller that should grab and hold your attention pretty quickly.

Wer is available on DVD and streaming.


The Haunted Landscape: Magic and Monsters of the British Isles

Paul Devereux is a prolific book author, with 27 mainstream books published, some of them international titles. Among many others, titles have included Secrets of Ancient and Sacred Places, Re-Visioning the Earth, The Sacred Place, The Long Trip, Sacred Geography and Lucid Dreaming.

Richard Sugg is the author of eleven books, including Mummies, Cannibals and Vampires (2015), A Singing Mouse at Buckingham Palace (2017), Fairies: A Dangerous History (2017), and The Real Vampires (2019). His newest book, Our Week with the Juffle Hunters, is a children’s story inspired by fairy folklore. He is currently writing Talking Dirty: The History of Disgust. He lives in Cardiff.

Magical House Protection: The Archaeology of Counter-Witchcraft

Belief in magic and particularly the power of witchcraft was once a deep and enduring presence in popular culture people created and concealed many objects to protect themselves from harmful magic. The principal forms of magical house protection in Britain and beyond from the fourteenth century to the present day. Witch-bottles, dried cats, horse skulls, written charms, protection marks, and concealed shoes were all used widely as methods of repelling, diverting or trapping negative energies. Many of these practices and symbols can be found around the globe, demonstrating the universal nature of efforts by people to protect themselves from witchcraft.

Brian Hoggard is an independent researcher who has been studying the archaeology of magical house protection for many years. He has a popular website Apotropaios through which he receives reports and requests for advice about these objects from all over the world. He is the author of Magical House Protection: The Archaeology of Counter-Witchcraft.

Deborah Hyde wants to know why people believe in the malign supernatural, approaching the subject using the perspectives of psychology, sociology and history. She writes and lectures extensively about superstition, cryptozoology, religion and belief in the paranormal, with special regard to dark folklore. Deborah is Editor-in-Chief of The Skeptic magazine and is a fellow of The Committee for Skeptical Inquiry. @jourdemayne

Hollow Places: The Dragon Slayer's Tomb - Christopher Hadley


In the Middle Ages a remarkable tomb was carved to cover the bones of an English hero. For centuries the grave spawned tales about dragons and devils, giants and winged hounds. To understand why this happened, Christopher Hadley takes us on a journey through 1,000 years of history.

The story begins with a Hertfordshire dragon-slayer named Piers Shonks but soon draws us into the company of outlaws and stonemasons, antiquaries and champions. Full of wonder and always surprising, the story takes us to the margins of the Bayeux Tapestry where strange creatures gather, to ancient woodland where hollow trees hide secrets, and to the scribbled clues about folk heroes in eighteenth-century manuscripts. Along the way, we discover how long bones will last in a crypt and where medieval stonemasons found inspiration.

The story of Piers Shonks is the survivor of an 800-year battle between storytellers and those who would mock or silence them. It stands for all those thousands of seemingly forgotten tales that used to belong to every village. It is an adventure into the past and a meditation on memory and belief that underlines the importance and the power of the folk legends we used to tell and why they still matter.


Christopher Hadley is the author of Hollow Places: An Unusual History of Land and Legend.

England's Historic Graffiti: Voices Preserved in Stone


Как работает Wattpad

Найдите свою историю благодаря силе сообщества и технологиям Ваттпада.

Создать

Поделитесь своими уникальным голосом и оригинальной историей с Ваттпадом. Найдите свои писательские ресурсы, чтобы создать историю, которую вы хотите поведать миру.

Создать

Создайте глобальную базу поклонников, поскольку ваша история будет набирать читателей и влияние. Общайтесь с другими писателями-единомышленниками с помощью историй.

Расширить

Получите статус Wattpad Star и публикуйте свою историю или адаптируйте ее для кино или телевидения с помощью Wattpad Books и Wattpad Studios!

Working with Wattpad Studios is like a dream. Not only do they care about your success, but also staying true to your vision.

Kara Barbieri is a twenty-two year old author with a love for the weird and mystic. Her debut novel, WHITE STAG, will be published by Wednesday Books/Macmillan in January 2019.

When I joined Wattpad, I gained a second family who were as passionate about reading and writing as I am.

Ali Novak is a Wisconsin native and a graduate of the University of Wisconsin-Madison's creative writing program. She started writing her debut novel My Life with the Walter Boys when she was only fifteen. Since then, her work has received more than 150 million hits online and My Life with the Walter Boys has been optioned for television by Komixx Entertainment and Sony Pictures Television.

Being a Wattpad Star is the foundation for everything I do as a writer, from the behind the scenes wrangling to the big, game-changing projects.

Benjamin Sobieck is a Wattpad Star and editor of “The Writer’s Guide to Wattpad,” published in August 2018 by Writer’s Digest Books and featuring contributions by 23 Wattpad Stars, ambassadors, and staff. His stories on Wattpad, such as “When the Black-Eyed Children Knock,” have drawn more than 1.5 million reads.

Having been active on Wattpad for several years, I knew it would be the perfect platform for a thriller with lots of cliffhangers for readers to discuss. Teen horror is my passion, so I can’t wait to be able to share Light as a Feather with other horror aficionados on Hulu.

Zoe Aarsen is a graphic designer and copywriter. Her first paranormal YA novel, Light as a Feather, Stiff as a Board, is being published by Simon & Schuster and turned into a television series on Hulu.

The Wattpad Stars Program gave me opportunities I never thought possible. It connected me to a world that I had only imagined. I don’t know how else to say it. ça a changé ma vie !

ISABELLE RONIN (@ISABELLERONIN)

Chasing Red was one of 2016’s most-read stories on Wattpad -- and that was just the beginning for this Winnipeg-Manitoba-based writer. In a single year, her explosive hit has racked up over 127 million reads on Wattpad. Newly edited and expanded, the book was split into two and hit bookstore shelves in 2017.


Voir la vidéo: ques ce qu un loup Garou (Septembre 2022).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos